poésies

Art poétique, 1924

 

Aussitôt, et pour que le trouble s’installe

comme signe, cause et conséquence de

la dualité,

la lumière du ciel

avec son éblouissement, ses reflets,

et

sa disparition subite,

descend et s’assoupit sur les arbres,

se promène, se couche

et après un repos

s’enflamme et rebondit

toujours vers les nuées.

Comme les rayons du front du

Prophète Élie,

sur les images de l’Histoire Sainte,

les formes naissent et le mouvement de la matière

indique et réfléchit

ainsi qu’un doigt de St Jean

aux toiles de Vinci,

l’esprit qui l’Enfante.

Afin que les formes, en leur harmonie

leur symétrie ou leur bondissement

Perdent leur humanité !

Et toujours St Jean montre aux foules

l’Esprit.

Secoués les haillons

et le rythme surgit,

Et les arbres et les terrains

Par transfiguration,

Par noir ou blanc,

obliques ou horizontales,

 

Les voilà Paradis ou Enfer !